Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 septembre 2014 7 28 /09 /septembre /2014 16:23

seulement 2 courageux ce dimanche aux virades le l'espoir sur le 10 kms de pamiers

elisabeth bataille 70ieme et 2iemev2f à seulement 2 min du podium

alain izquierdo poursuit sa montée en puissance et son retour sur les courses ariegeoises 4ieme v3h et 102ieme (durdur mais il s'accroche!!!!)

 

merci à vous 2!

 

mardi soir 18h30 le groupe débutant continue son apprentissage et le groupe confirmé fera 10x300m+ppg+etirements

voila on monte en puissance!!

 

commencez lors de vos visites chez vos medecins de leur demander un certificat de non contre indication à la course à pieds en competition ( tres important et obligatoire:: attention au durcissement des controles avant les courses!) car l'appel à cotisation de l'association vo2max tarascon ne va pas tarder ( toujours 20 euros)

nicolas

 

derniere info: benjamin bellamy termine 2ieme des championnats de france de trail court (23kms) et devient vice champion de france de trail court 2014!!  bravo on est fier de toi et je pensais à ta course ce matin en courant sur la courbiere!!

Repost 0
Published by nicolas baulu
commenter cet article
25 septembre 2014 4 25 /09 /septembre /2014 11:47

mardi soir un nouvele exercice est venu corsé l'entrainement et a laissé des traces le lendemain chez certains

voici un petit article:

 Comment parler d’entrainement au poids de corps sans aborder le sujet, douloureux, du Burpee? 

 

Le Burpee, vous savez, ce mouvement qui vous fait suer rien qu’en voyant qu’il figure dans votre prochain WOD. Véritable cauchemar pour les uns, véritable plaisir masochiste pour d’autres, le Burpee ne laisse personne indifférent. Il suffit de faire le to...ur des sites, des forums, des pages Facebook pour se rendre compte de l’impact de ce mouvement sur tous les pratiquants. Débutants ou aguerris.

 

Mais si nous sommes nombreux à pratiquer le Burpee, est ce que l’on en connait tous l’histoire et les bienfaits? C’est ce que Train Hard Corps vous propose dans cet article.

 

Le Burpee doit son nom à son créateur. Le physiologiste américain Royal H. Burpee. Diplomé d’un doctorat en physiologie appliquée de l’Université de Columbia en 1940, il créé l’exercice "de Burpee" dans le cadre de sa thèse de doctorat comme un moyen rapide et simple pour évaluer l’aptitude physique d’un être humain.

 

Une mesure rapide de l’agilité, de la coordination et de la force. L’exercice devient populaire au moment où en pleine seconde guerre mondiale, les forces armées des États-Unis l’adoptent comme un moyen d’évaluer le niveau des nouvelles recrues et l’intègrent à leur programme de remise en forme.

 

Le Burpee basique, car il existe depuis d’autres variantes, est une succession de plusieurs mouvements. Quatre exactement. Un squat, une pompe,un squat et enfin un saut avec les mains qui se touchent au dessus de la tête. L’enchainement de tous ces mouvement compte pour une répétition. Pour un Burpee. Le Burpee nécessite beaucoup d’intensité. Il peut être un formidable bruleur de calories s’il est exécuté avec une une technique correcte.

 

Le Burpee est classé parmi les meilleurs exercices de base. Il est incontournable dans tout ce que l’on appelle "Core". C’est à dire tous les exercices visant à tonifier, muscler et renforcer toute la partie centrale du corps. En gros tout ce qui se trouve entre vos pectoraux et vos hanches. C’est parce qu’il mobilise en même temps un grand nombre de muscles et d’articulations, qu’il provoque une dépense énergétique élevée. Le nombre de calories brûlées dans cet exercice est, selon certaines études, de 50% de calories brûlées en plus que dans d’autres exercices de résistance. Autant dire de suite que le Burpee est un chasseur de graisse.

 

Il ya plusieurs avantages à inclure le Burpee dans vos programmes. L’un d’eux est qu’il est parmi les meilleurs exercices, si ce n’est "LE" meilleur, pour muscler l’entièreté du corps. Chaque Burpee fait travailler vos bras, vos cuisses, vos ischio-jambiers, vos mollets, vos abdominaux, vos deltoïdes, vos pectoraux et vos triceps. C’est un exercice idéal pour développer votre force, mais aussi un excellent exercice d’aérobie. De plus, le Burpee fait progresser votre motricité et votre équilibre grâce au fait qu’il demande une bonne coordination des mouvements et une stabilisation du corps a chaque répétition.

 

Outre l’avantage de développer l’endurance, le Burpee accélère le métabolisme. Entraînant le corps à brûler plus de calories pendant votre WOD mais aussi, longtemps après que vous ayez terminé votre training. C’est le fameux Afterburn effect dont nous vous avons déjà parlé dans cet article: 4 raisons de passer à un travail au poids de corps.

 

En conclusion, vous ne pouvez plus trouver de bonnes excuses pour ne pas intégrer des burpees dans vos routines. C’est un exercice dur, exigent, mais c’est un exercice qui va vous aider à progresser réellement. Qui va tonifier votre corps de façon radicale et vous faire gagner en force. Il vous fera aussi gagner en détermination et en force mentale. Car terminer une série de 50 burpees n’est pas chose facile. Vous allez suer, c’est sure. Mais à court terme, les avantages du Burpee vous feront rapidement oublier vos premières réticences.

Repost 0
Published by nicolas baulu
commenter cet article
12 septembre 2014 5 12 /09 /septembre /2014 18:37

Cette douleur sous les poumons survient souvent chez le débutant, mais le coureur expérimenté n’est  pas épargné. Faisons le point sur les causes et tentons de trouver des solutions !

Docteur Stéphane CASCUA, médecin du sport.

La recherche n’a pas beaucoup exploré l’origine du point de côté. Normal ! Ce n’est pas très grave ! De fait, plusieurs hypothèses tentent d’expliquer ces douleurs. En fait, il est probable que ces mécanismes soient intriqués et qu’il n’existe pas « un » point de côté mais « des » points de côté, variables selon les individus et circonstances.

Une distension de la rate et du foie

Vous le savez, en se contractant la partie droite du cœur propulse le sang dans les poumons. En se dilatant, elle aspire le sang provenant de tout le corps. La respiration aussi y contribue. A l’inspiration, le diaphragme situé entre les poumons et le ventre se contracte et descend. Il crée une dépression dans le thorax et en compresse l’abdomen. Il participe aussi au retour du sang vers le cœur. Lorsque le cœur droit fatigue,quand la respiration devient plus haletante, le sang s’accumule dans les organes situés en haut de l’abdomen, la rate et le foie. La coque  fibreuse qui entoure ces derniers est mise en tension et devient douloureuses. A droite, un point de côté est une douleur du foie. A gauche, vous avez mal à la rate. D’où l’expression, « courir comme un dératé » … qui n’aurait jamais de point de côté !

Une contracture des muscles respiratoires

Les muscles respiratoires augmentent leur quantité de travail pendant l’effort, tout particulièrement quand on franchit le seuil de l’essoufflement. Le principal, c’est le diaphragme, ce gros piston dont nous avons déjà parlé.  En forme de coupole, juste derrière les dernières côtes, il s’accroche à la base du thorax et s’aplatit lors de sa contraction. De petits muscles en forme de peigne relient les côtes entre elles. Ce sont les intercostaux. Quand, il se contracte, il diminue le volume des poumons et contribue à l’expiration. Diaphragme et intercostaux s’épuisent parfois lors des exercices intenses. Quand ils manquent d’énergie, ils font des «contractures», Ces blocages musculaires sont l’équivalent d’une rigidité mortuaire localisée …  Ces douleurs sont probablement à l’origine de nombreux «point de côté».

Des spasmes du colon

En haut de l’abdomen, juste sous le diaphragme, le gros intestin est suspendu par de  volumineux ligaments appelés épiploon. Ces structures contiennent les vaisseaux qui apportent l’oxygène au tube digestif.  Quand vous courez, l’oxygénation de votre colon est fortement diminuée,  le sang est préférentiellement orienté vers les muscles.  De surcroît, vous le secouez allégrement au rythme des foulées et des sauts. Ses  points d’accrochages sont irrités et les petites artères qui les traversent se contracte, le sang passe encore moins bien. Les angles coliques droit ou gauche se spamment et deviennent douloureux. Voilà  encore un autre mécanisme justifiant bon nombre de points de côté.

Évitez les points de côté !

Certaines astuces traditionnelles courent encore. Souvent on vous propose de serrer très fort un caillou dans la main. A priori rien de logique avec les mécanismes que nous venons de décrire. Ceux qui ont essayé n’ont pas non plus été convaincus. Peut-être certains ont-ils oublié leur douleur de point de côté tant ils avaient mal à la main.  Voici quelques méthodes plus cohérentes qui méritent d’être testées. Leur efficacité dépendra notamment de la cause de vos douleurs.

Respirez posément

L’essoufflement réduit l’amplitude des mouvements du thorax et  perturbe le drainage de l’abdomen. Il épuise les muscles respiratoires. Rate et foie risquent de s’engorger ; diaphragme et intercostaux vont se contracturer. Prenez soin de respirer calmement et amplement. Évitez « l’hyperventilation anarchique ». Ne franchissez pas le seuil de l’essoufflement. Entraînez-vous pour repousser ce moment charnière. Dès que la gêne apparait, ralentissez, respirez amplement, inspirez profondément. En cas de point de côté droit. Inclinez votre buste à gauche, levez la droite : vous étirez vos muscles thoraciques. Avec votre main gauche, appuyez juste sous les cotes. Vous videz votre foie. En cas de douleur à gauche, inversez la manœuvre.

Optimisez votre digestion

Pour limiter la souffrance de votre intestin, pratiquez votre sport à distance des repas. En effet, quand l’estomac est plein et travaille le colon se contracte comme pour se vider, on parle de « réflexe gastrocolique».  L’usage est de proposer 3 heures après un déjeuner léger. A l’issue d’une collation digeste, ce délai peut-être réduit. Testez ! Trouvez la formule qui vous convient. Mastiquez méthodiquement, n’imposez pas à votre estomac une mission d’écrasement ! Pendant l’effort, buvez un peu mais souvent, une boisson de l’effort correctement diluée et chambrée. Modérez votre effort. Au voisinage de l’essoufflement, la vascularisation du tube digestif diminue encore, il peut souffrir et se spasmer !Optez pour une foulée plus rasante pour ne pas trop secouer votre intestin.

Repost 0
Published by nicolas baulu
commenter cet article
8 septembre 2014 1 08 /09 /septembre /2014 21:58

DSCF0509DSCF0508ce week end 12 valeureux farfelues étaient à marmande pour la farfelue

une course à obstacles et déguisée super sympa et à faire en groupe!!

 

consultez les photos sur l'album farfelue2014!!

 

rendez vous demain soir à 18h30 avec un nouveau groupe débutant puis à 19h00 pour les autres pour encore ( ce n'est que le début!!) des fractionnés!!!

 

 

 

 

merci isa pour les photos

Repost 0
Published by nicolas baulu
commenter cet article
2 septembre 2014 2 02 /09 /septembre /2014 07:41

DSCF0173bonjour à tous

en ce jour de rentrée je vous propose de regader les photos de dimanche sur l'album nommé trphée de l'isard 2014

 

merci a tous pour votre participation en masse et on s'est bien fait remarquer!!

 

ce soir les choses sérieuses reprennent avec une séance au stade à 19h00!

 

en fin de semaine un groupe và2max se rends marmande pour participer à la farfelue donc pas de sortie programmée pour l'instant! ( j 'attends une proposition de sortie de l'un d'entres vous)

 

 

Repost 0
Published by nicolas baulu
commenter cet article
21 août 2014 4 21 /08 /août /2014 11:52

ce samedi à 19h00 je vous conseille de faire le trail des prats à bestiac ( au dessus de luzenac a cote de caussou!)

j'y suis allé ce matin en reco avec robert vicente et il est plutot sympa!!

 

moi j'y serai donc a vous de voire si vous voulez m'accompagner sur la premiere édition de cette petite course sympa de 13kms et 700m de D+

 

l'occasion de reprendre en groupe avec un finish probable a la frontale ( obligatoire!)

me contacter pour plus d'infos!!

Repost 0
Published by nicolas baulu
commenter cet article
22 juillet 2014 2 22 /07 /juillet /2014 07:55

ce soir encore une petite sortie organisée par gilles

départ 18h30 au stade de quié pour une sortie tres cool ( discutaille .....) en direction de alliat

 

je n'y serai pas et serai absent jusqu'au 4 aout donc si vous souhaitez prendre le relais pour les sorties demandez à gilles

voila bonne ballade

 

petit rappel podium du trophee jf galy de luzenac du 13 juillet : 1er junior et 6ieme place pour juju auge , 2ieme place et 1erv1h pour stephane billy et podium v3h pour pierrot guilhon::: bravo!!

Repost 0
Published by nicolas baulu
commenter cet article
18 juillet 2014 5 18 /07 /juillet /2014 14:53

comme annoncé sur fb une proposition de reco du trail des novis est proposée par les coureurs du conseil general

ils nous proposent de les accompagner

 

Proposition de reco d’une partie (entre 18-20kms) du trail des Novits, le samedi 19/07/2014 à AUZAT. Rdv  sur le parking situé au départ du GR vers Bassies (au dessus de la centrale électrique de AUZAT) à 8h15. Un covoiturage est prévu à partir du Lidl de FOIX à 7h45

 

je serai présent et vous propose également un covoiturage ( me contacter au 0672931644)

Repost 0
Published by nicolas baulu
commenter cet article
16 juillet 2014 3 16 /07 /juillet /2014 09:22

j'ai récuperé ça ce matin: bonne lecture

 

LA DESCENTE EN TRAIL
comment l'améliorer ???

Les paramètres de l'efficacité en descente sont nombreux , en voici quelques uns :

>>> ne pas avoir peur de la chute : l'approche émotionnelle
Apprendre à accepter la pente sur un terrain plus ou moins instable, dominer la pesanteur et jouer avec elle dans ses mouvements, toutes les activités de "glisse et roule" développeront des compétences pour maîtriser des émotions.
La peur de la chute est une problématique à travailler mais souvent elle est étroitement liée à une position inconfortable qui fait que l'on perçoit la chute comme imminente.
On a rarement peur de se "planter" sur du plat goudronné !

>>> être fort musculairement sur la ceinture abdo-lombaire
Les muscles de la ceinture abdo-lombaire vont permettre de gainer le haut du corps ce qui permettra d'éviter une dispersion de l'énergie produite par la contraction musculaire.

>>> Renforcer ses quadriceps pour améliorer son "endurance de force"
Cela passera par des séances spécifiques en exploitant tour à tour pour varier : les escaliers, les foulées bondissantes sur forte pente, les bonds de kangourou, le travail sur vélo

quelques pistes ici :
http://www.diet-sport-coach.com/pages/content/info-entrainement/l-end.html

>>>> savoir lire le terrain, savoir anticiper et travailler son équilibre.

Autant de "programmes d'actions" qui demande de l'entraînement et l'acquisition d'une certaine expérience.

Par des fractionnés courts en favorisant la vélocité pour apprendre à accepter la pente en engageant son corps vers l'avant (on ne doit pas lutter contre la pesanteur mais jouer avec elle !).

>>>>> Quelques points à travailler :

> Le regard :
Il faut apprendre à anticiper pour ne pas avoir à se focaliser sur l'endroit précis ou mettre le pied le millième de seconde avant de le poser... car là cela fera trop tard !
Intellectuellement se concentrer sur le "où vais-je mettre mon pied" avec un ou deux coups d'avance est fort utile à faire à l'entrainement !

> Les appuis :
Il est indispensable de travailler sur des appuis en plante de pied ou milieu de pied plutôt que sur les talons.
Pourquoi cette précaution ?
Ce positionnement va naturellement éviter la position "à cul" c'est à dire avec un bassin en arrière sur la défensive, on diminuera aussi les impact sur le dos.

Comment structurer la séance ?
Tout d'abord un indispensable échauffement progressif sur la montée.
Exemple :
Ensuite travailler sur des courtes portions techniques avec des intervalles de 30'' en se "lâchant" complètement et suivies de 1' à 2' de marche très tranquille pour relâcher le stress dégagés pendant le fractionné
puis on va augmenter progressivement la durée pour aller sur des fracs de 2' par exemple

>>>> Il peut être intéressant de travailler sur deux "types" de pentes :

> pente modérée permettant des très grandes vitesses sur des foulées amples et longues

> pente très technique pour travailler au maximum l'équilibration, les appuis et le sens de la trajectoire

>>>>> Et les bâtons ???
je vais peut-être en choquer quelques un-e-s ....mais tant pis ...
En bon vieux prof je n'ai jamais appris à nager à mes élèves avec des bouées , pas plus qu'un bébé apprend à marcher avec des béquilles !!

Donc NON quand on est "pas bon " en descente on travaille d'abord sans bâton .... ensuite lorsque les sensations kinesthésiques seront maîtrisées alors pourquoi pas ...

 

Repost 0
Published by nicolas baulu
commenter cet article
3 juillet 2014 4 03 /07 /juillet /2014 20:51

 

birousanne 20142014-06-28 14.27.052014-06-28 14.25.54-22014-06-28 14.25.47-12014-06-28 12.57.46-1

 

 

félicitations à pierrot pour son podium 3ieme v3

 

nous vous proposons une soirée auberge espagnole mardi soir apres l'entrainement

chacun amene ce qu'il veut

nous commencerons l'entrainement à 18h30 depuis la salle des fetes de banat

pour ceux qui viennent directement rdv salle des fetes de banat vers 19h30-20h00

 

contactez moi afin d'organiser au mieux la soiree!

 

bonne chance aux valeureux pompiers qui disputent demain et apres demain le championnat de france de trek!!!!!

Repost 0
Published by nicolas baulu
commenter cet article

Présentation

  • : vo2maxtarascon
  • vo2maxtarascon
  • : blog de l'association vo2max tarascon sur ariege course a pied trail course sur neige course nature ariege course a pieds course nature
  • Contact

Recherche